De la Sexualité des Temps Anciens Aux Sexualités des Temps Modernes

De la Sexualité des Temps Anciens Aux Sexualités des Temps Modernes
Article déposé le 12 octobre 2009

Importance de la contraception

Dans les pays occidentaux, la sexualité est, aujourd'hui dissociée de la procréation. De part, la diffusion des moyens de contraception, nous sommes passés de la peur d'avoir trop d'enfants au désir d'en avoir en nombre et en temps choisis.

class="violet">Du mariage imposé au couple d'amour


Au fil des siècles, on est passé du mariage imposé au mariage d'amour pour arriver au couple d'amour où l'union n'est plus systématiquement officialisée. Jusqu'au XX°siècle, le mariage donnait droit voir même imposé la sexualité. Elle est devenue une expérience interpersonnelle indispensable à l'existence du couple. La sexualité forme le langage de base de la relation.

De la sexualité à la conjugalité

Le passage de la sexualité à la conjugalité implique subjectivement qu'une relation de couple n'est concevable qu'avec une activité sexuelle entre les conjoints. De ce fait, l'absence de rapports sexuels entre conjoints peut mettre en danger la stabilité du couple.

En consultation, nous traitons fréquemment cette difficulté qui peut être d'autant plus facilement surmontée que les pratiques sexuelles ont elles aussi évoluées. L'enjeu sera alors d'élargir le champ des représentations de la sexualité.

Pour conclure

Traditionnellement, la sexualité était identifiée à la procréation et à la fécondité, au mariage et à l'hétérosexualité. La sexualité ou plus précisément les sexualités des temps modernes s'éloignent de ces schémas de part les transformations dans les rapports de générations et les rapports de genre. Aujourd'hui, beaucoup de magazine traitent de sujets comme la sexualité à l'adolescence, la sexualité chez les plus de 60 ans, la sexualité féminine, l'homosexualité…Ainsi, la diversification et l'individualisation des expériences de la sexualité sont possibles.
Classé dans : Sexothérapie - Sexologie

À propos de l'auteur

Caroline Van Assche

Diplômée en Psychologie Clinique et Pathologique à l'Université Bordeaux 2 Victor Segalen,
Formée au Conseil Conjugal et Familial au Planning Familial de la Région Ile de France,
Formée au Travail Psychanalytique avec les couples et les familles au Collège de Psychanalyse Groupale et Familiale de Bordeaux,
Formée à la Sexologie Clinique et Santé Publique à l'Université Paris 7 René Diderot,
Formée à la Sexologie Sexofonctionnelle à l'Université Paris 6 Pierre et Marie Curie,
Membre de L'Association Nationale des Conseillers Conjugaux et Familiaux,
Membre de L'Association Francophone de Sexologie Sexofonctionnelle.